Après l’emprisonnement pour leurs idées de 10 dirigeants politiques et associatifs catalans, l’Espagne n’est plus une démocratie.

Je suis bouleversé, personne ne peut accepter ça! Ma famille de sang est en pleur et en ébullition, ma famille de cœur aussi. Aucun démocrate ne peut accepter cet embastillement injustifié, il existe mille autres moyens de surveiller et contrôler des personnes poursuivies dans une démocratie, si tant est que ceux là aient commis un délit et que l’on accepte le principe du délit d’opinion en démocratie. Ce salopard de Rajoy nous met dans la situation de défendre et de nous battre au nom de la liberté pour, y compris, des libéraux de centre droit ou de droite! C’est vous dire le bien qu’au fond il fait aux indépendantistes catalans mais surtout vous dire combien il réveille dangereusement le pire des nationalismes espagnol. C’est très dur à vivre! Ma famille catalane m’appelle tous les jours pour me demander ce que fait la France de Voltaire et Rousseau. Je ne peux raisonnablement pas me contenter de leur dire c’est la France de Valls et de Macron! Cela nous rappelle tous (mes cousins et moi) une époque que nous n’avons pas connue, le danger est sans doute différent, je l’espère en tout cas, mais l’angoisse est la même.

Nicolas Garcia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *