A plus de 75 ans, les Amis d’Illiberis, retrouvent une nouvelle jeunesse!

L’association tient le cap dans la tempête Terrus, en témoigne sa réunion du 12 mai dans les locaux mis à disposition par la précédente municipalité à l’ancien Evêché. La première partie de l’après-midi a été consacrée à des projections de photos issues de leur riche fonds des années 1900 à 1960. Nombreux furent celles et ceux surpris, émus, ou amusés devant ces précieuses images de la vie illibérienne, collectées pour l’essentiel par Louis Bassede, puis Odette Traby.

Dans la salle à la décoration renouvelée par des gravures extraites des réserves de la plus ancienne association culturelle d’Elne, la vente à petits prix des ouvrages et cartes postales édités par l’association a connu un franc succès.

Quand à l’attendue Assemblée Générale elle s’est ensuite « tranquillement » tenue, malgré l’absence des deux co-présidents excusés car empêchés, et en présence du Conseiller Départemental Nicolas Garcia et de Monique Garrigue – Auzeil, adjointe au maire. Deux heures de discussions animées et la transparence des exposés, présentés par les trois « jeunes » auxquels il est revenu de « prendre les choses en main », ont permis à l’ensemble participants de connaître, comprendre et débattre de la situation actuelle de leur association préférée, et de tenter d’en dessiner son devenir.

Tout d’abord, la désagréable aventure des faux Terrus, dans laquelle Les Amis d’Illiberis sont une des principales victimes (plainte contre X a été déposée par le Président de l’association). Les participants ont tenu à exprimer leur solidarité avec l’association, rappelé la qualité du peintre, et minoré le catastrophisme de certains élus locaux sur ce sujet.

Tournée vers l’avenir, cette assemblée générale a aussi validé des projets : réflexions sur les collections (archives, objets, photographies), exposition, bourses d’étude (et pourquoi pas sur l’œuvre d’Etienne Terrus), actions à mener avec d’autres associations illibériennes (Terra Dels Avis, Amis du Musée Terrus…) ou non (ASHPAR…), etc.

Le conseil d’administration renouvelé, avec deux nouveaux membres, sera donc en mesure de poursuivre, per molts anys espérons-le, l’ouvrage initié par ses anciens.

Annie Pezin et Nicolas Garcia.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *