52 députés français se disent préoccupés par la répression qui touche les élus catalans en Espagne et signent une tribune sur le JDD.

Le 28 aout à l’occasion de la venue de Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord, au moment de la prise de parole devant l’assemblée générale des militants communistes des PO, j’expliquais a Fabien Roussel que le petit lacet jaune sur la manche de mon tee-shirt était un signe de protestation contre l’emprisonnement et le procès illégitime de responsables politiques et associatifs devenus des prisonniers politiques catalans en Espagne. Je lui rappelais notre fierté du comportement de la totalité des sénateurs communistes qui s’étaient prononcés publiquement contre cet emprisonnement et ces poursuites. Je lui rappelais aussi que nous en espérions de même des députés communistes. Le 31 aout la totalité du groupe où siègent les députés communistes a signé la tribune ci-dessous. Nous en sommes formidablement fiers et nous les remercions.

« Depuis de longs mois, la situation des responsables politiques catalans perdure. Nous savons que la controverse est vive sur le statut de la Catalogne et l’avenir de l’Espagne, nous en mesurons la solennité des enjeux et notre propos n’est pas de nous immiscer dans ce débat. C’est pourquoi nous avons attendu que soient passées les échéances électorales pour nous exprimer. Aujourd’hui, nous voulons simplement dire notre préoccupation et notre réprobation face à ce qui nous semble porter atteinte aux libertés fondamentales et à l’exercice de la démocratie. En raison de leurs choix politiques, pour avoir voulu organiser un vote, des élus sont emprisonnés, exilés, et risquent d’être condamnés à de lourdes peines de prison. Le respect des règles institutionnelles est une chose, mais nous considérons que le débat politique ne saurait être tranché par la répression, par des atteintes aux droits des personnes, par une forme de délit d’opinion. Comme de nombreuses voix en Espagne et ailleurs, nous en appelons à l’apaisement des tensions et à la fin des mesures arbitraires qui frappent des élus du suffrage universel. »

La totalité du groupe de la Gauche démocrate et républicaine dans lequel siègent les élus du Parti Communiste Français a signé la tribune du 31 aout sur le Journal du Dimanche : Huguette Bello (GDR, La Réunion), Moetai Brotherson (GDR, Polynésie), Alain Bruneel (GDR, Nord), Marie-George Buffet (GDR, Seine-Saint-Denis), André Chassaigne (GDR, Puy-de-Dôme), Pierre Dharréville (GDR, Bouches-du-Rhône), Jean-Paul Dufrègne (GDR, Allier), Elsa Faucillon (GDR, Hauts-de-Seine), Sébastien Jumel (GDR, Seine-Maritime), Manuéla Kéclard-Mondésir (GDR, Martinique), Jean-Paul Lecoq (GDR, Seine-Maritime), Jean-Philippe Nilor (GDR, Martinique), Stéphane Peu (GDR, Seine-Saint-Denis), Fabien Roussel (GDR, Nord), Gabriel Serville (GDR, Guyane), Hubert Wulfranc (GDR, Seine-Maritime).

Nicolas Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *