Archives quotidiennes :

Militantes et militants communistes à fond dans la dernière ligne droite pour faire élire Jean Luc Mélenchon.

A l’heure où tous les défenseurs du système libéral, des forces de l’argent, de la bourgeoisie, paniquent et montent au créneau contre notre candidat, comme par exemple François Hollande. A l’heure ou Macron, Fillon, Le Pen, traitent Mélenchon de candidat communiste ou taxent son programme de communiste (ce qui est en partie vrai). Les militantes et militants communistes – Front de Gauche redoublent de présence sur le terrain, pour faire passer à JL Mélenchon le cap du premier tour de la présidentielle et à montrer que nos candidats aux législatives sont les mieux placés pour gagner des députés qui demain défendront à l’Assemblée nationale le programme de notre candidat. Sur le quai Vauban de Perpignan (12 avril), commune de Villeneuve de la Raho (11 avril), commune d’Ortaffa (12 avril).

Nicolas Garcia.

Le Département qualifie tous les projets défendus, pour obtenir les financements Interreg-Poctefa.

Mardi 11 avril à Jaca (Aragon) j’ai participé au comité de programmation des projets européens Interreg – Poctefa pour défendre les projets du Département. Nous avons discuté, nous avons débattu, nous avons négocié, dans une sorte de réunion marathon où siègent les départements et régions de part et d’autre des Pyrénées, de l’Atlantique  à la Méditerranée, plus l’Andorre, les Etats français, espagnols, la Generalitat de Catalogne, l’Aragon et la Commission européenne. Au final, tous les dossiers que nous portions et défendions sont qualifiés pour « le deuxième tour » c’est-à-dire pour le comité de programmation qui va décider d’accorder les financements début novembre prochain. Nous y sommes parvenus grâce au bon boulot des techniciens du Conseil départemental et aux liens que j’ai personnellement tissés avec des partenaires tels que la Generalitat de Catalunya. Un moment fort, intéressant et j’espère utile.

Nicolas Garcia

Débat au sein du comité de programmation du Poctefa.