Archives quotidiennes :

Mardi 28 et mercredi 29 mars Elne, le Département, la Maternité d’Elna et Elisabeth Eidenbenz honorés à Barcelone.

Notre bonne ville d’Elna vient de donner son nom à un film qui va être diffusé sur les télés du monde entier, il y a de quoi être fiers pour les Illibériens et pour l’ensemble des habitants du département. Nous le devons bien sûr à Elisabeth Eidenbenz et à son œuvre à la Maternité d’Elne entre 1939 et 1944, à Guy Ekstein qui l’a retrouvée, à François Charpentier et à sa famille qui ont acheté, réhabilité puis accepté de vendre leur château à la collectivité, aux équipes municipales qui se sont succédé à mes côtés et qui ne se sont pas dégonflées malgré la pression, les opposants, les élections et ont acheté, puis investi dans « le château » pour lui permettre d’accueillir le public et surtout le jeune public, et enfin d’obtenir son classement en monument historique. C’est tout cela qui était présent mardi 28 mars et mercredi 29 à Barcelone pour la présentation du film « La Llum d’Elna » que Miriam Porté (productrice) et Silvia Quer (réalisatrice) ont décidé et accepté de faire, et pour moi c’est une réussite. Cela a permis désormais que la rue séparant le fameux Nou Camp de la belle Maternitat de Les Cors de Barcelone, s’appelle Carrer Elisabeth Eidenbenz. J’ai eu l’honneur de l’inaugurer et d’y prendre la parole aux côtés du premier adjoint de Barcelone Gerard Pissarello (Ada Colau étant prête à accoucher), de Serge Barba, de Noémie Schmidt (Elisabeth dans le film) et de plein de personnalités.
Oui, hier 28 mars à Barcelona, en direct sur TV3, dans la rue Eidenbenz, à la projection au cinéma Aribau de Barcelona devant 1200 personnes dont les élus de Barcelone et la vice-présidente de la Generalitat Neus Monté, comme aujourd’hui 29 mars à 1715 en direct de TV3 dans l’émission « Divendres » (table ronde avec Silvia Quer la réalisatrice, Serge Barba et Assumpta Montella), c’est d’Elisabeth Eidenbenz et de la Maternité d’Elna qu’il a été et qu’il sera question. Toutes les personnes qui tergiversent, font la fine bouche, pour telle ou telle raison, sont vraiment hors sujet. Ce film va contribuer à relancer nos monuments historiques, notre ville et notre Maternité en perte de vitesse quand au nombre de visiteurs. Encore un cadeau que nous devons à Elisabeth Eidenbenz et aussi à Miriam Porté, à Silvia Quer et à Noémie Schmidt qui fait une belle et convaincante Elisabeth dans le film. Bientôt diffusé à Elne ?

Nicolas Garcia.