Archives quotidiennes :

Signature d’un projet catalan du nord et du sud, bien financé par l’Europe (Poctefa).

24 communes du Haut Vallespir, 6 communes de la Generalitat, frontalières des nôtres. Ensemble elles composent le pays d’Art et d’Histoire et ensemble elles portent un projet patrimonial, historique, lié au territoire, à la Retirada… Ce projet a été soumis à un dispositif européen de type Feder, comme il est transfrontalier c’est un projet POCTEFA. Les services du Conseil départemental ont contribué largement à faire que le dossier soit fin prêt et bien ficelé en amont. Pas loin de 3 millions d’€ ont été alloués à ce projet et je suis fier d’être allé à Jaca (Aragon) pour défendre le projet et obtenir les financements dans une négociation longue et ardue, en contact permanent avec le président du Pays d’Art et d’Histoire Bernard Remédi. Aujourd’hui lundi 20 mars, il y avait la signature officielle entre le représentant de l’Etat français et la représentante de la Generalitat, en présence des maires concernés, des élus de la Région et du Département ( Alex Reynal et moi-même), du DRAC … Une belle aventure, un beau projet, une bonne utilisation des financements européens.

Nicolas Garcia.

Portes ouvertes chez un « permaculteur illibérien ».

Samedi 18 et dimanche 19 mars, un jeune Illibérien, qui se lance dans la permaculture, invitait à deux journées portes ouvertes de son exploitation. André Trives a d’abord épousé une philosophie : celle de ne pas épuiser la terre, de ne pas s’empoisonner et surtout de ne pas empoisonner les autres, de demander aux plantes de s’inter-protéger en attirant les parasites qui tueront les parasites de leurs voisines, de mélanger les salades et les choux, les plantes aromatiques et les poireaux… de réduire le coût des intrants à la portion congrue pour ne pas avoir à surproduire pour vivre de son travail. En fait la permaculture c’est l’agriculture d’hier et de demain…

Nicolas Garcia.