Archives quotidiennes :

Léa, 20 ans, Pierre, 40 ans, deux candidats différents, membres du PCF – Front de Gauche

Une titulaire de 20 ans et son suppléant de 40 ans, et on ose dire que le PCF – Front de Gauche est pauvre … Léa Tytéca et Pierre Serra seront déjà les meilleurs candidats et soutiens pour Jean Luc Mélenchon à la Présidentielle. Il seront surtout les meilleurs candidats de la vraie gauche aux législatives sur la 3ème circonscription des PO, l’une des plus étendues de France, de Saint-Jacques (centre de Perpignan) à la frontière andorrane.  Face à ces deux-là, qui amènent la fraîcheur, la sincérité, l’honnêteté en politique, leurs concurrents y compris le candidat de France Insoumise paraissent un peu has-been, vieillots…, faisant partie du système. L’extrême-droite, la droite et même la candidate socialiste, plus proche de Valls que de Hamon, n’ont qu’à bien se tenir, Léa et Pierre vont sortir de la politique politicienne, des ambitions personnelles, des débats démagogiques… Ils parleront Sécurité sociale, sécurité emploi formation, emploi, de la vie des gens quoi! De l’avenir des jeunes, de la finance qui détruit tout, d’une France qui est devenue championne du monde en matière de distribution de dividendes aux actionnaires, quand tant d’autres vont être dans l’autosatisfaction, les faux débats, la haine, la polémique. Une jeune candidate de 20 ans, qui ose défier les vieux briscards de la politique, mérite d’être soutenue, portée, aidée, citoyennes et citoyens de leur circonscription, appuyez ces candidats, cela en vaut la peine.

Nicolas Garcia.

Léa Tytéca et Pierre Serra en conférence de presse le 6 mars 2017.

Samedi 4 mars : Le Travailleur Catalan célèbre sa nouvelle formule par un banquet à Valmy!

Tout juste sorti de son 80ème anniversaire le TC, comme on l’appelle ici, fait peau neuve, se relance dans un paysage assez sombre pour la presse écrite d’opinion, même si l’hebdo communiste né en juillet 1936 s’en sort plutôt pas mal. Un journal utile à lire pour toutes celles et ceux qui veulent se faire une opinion et se donner des billes pour mieux lutter, pour mieux tenter de changer le monde et la société. Plus de dossiers, plus d’articles de fond, plus de brèves aussi, plus ouvert à celles et ceux qui veulent lire et écrire sur la transformation sociale et sur la transition écologique. Cet hebdo doit exister, nous en avons besoin, les progressistes en ont besoin, alors abonnez-vous pour six euros par mois.

Nicolas Garcia.