Archives quotidiennes :

Ce jeudi 2 mars débute le tout premier congrès transfrontalier de « l’espace catalan ».

« Primer congrés de l’Espai Català transfronterer – Ensenyament i llengües ». Cet événement est le fruit de la collaboration entre l’IEE (Institut Estudis Empordanesos) et le CEC (Consorci dels Estudis Catalans), d’une convention avec la délégation Catalogne nord de l’IEC (Institut d’Estudis Catalans) et la participation de l’IFCT (Institut Franco Catalan Transfrontalier). Le tout se déroule sur deux jours. Le premier ce jeudi 2 mars à la Casa dels Països Catalans, située au sein de l’Université de Perpignan, le second vendredi 3 mars à Figueres. Ce premier congrès transfrontalier visant à échanger notamment sur les bonnes pratiques de l’enseignement du catalan de part et d’autres des Albères, sur les outils de communication interculturel, et sur l’enseignement immersif … a obtenu le cofinancement du Conseil départemental66 et de la Casa de la Generalitat de Catalunya. Dans le cadre d’un « accord » entre ces deux entités catalanes sur le financement de microprojets transfrontaliers qui échappent aux financements européens (Interreg –Poctefa). Depuis 2008 que ce fond commun existe, pas loin de 200 projets ont été financés pour au moins trois millions d’€. Devant une participation assez importante, composée d’enseignants confirmés ou en devenir, et en présence d’Esther Franquesa (responsable des politiques linguistiques à la Generalitat de Catalunya), de Josep Puigbert directeur de la Casa de la Generalitat à Perpinyà, d’Alà Baylac (directeur de l’IFCT), de Martine Camiade (responsable de l’IEC Catalunya Nord), j’ai eu l’honneur de pouvoir participer au démarrage de l’événement, au nom de la présidente du Conseil départemental66. J’ai essayé de démontrer « combien il était important, même si les sommes ne sont pas astronomiques, que le Département « investisse » dans un maximums d’initiatives destinées à enseigner, transmettre, favoriser, l’usage quotidien de la langue catalane. Voilà qui doit être le cœur des politiques de catalanité de notre institution départementale comme de l’OPLC (Office Public de la Langue Catalane) qui est entrain de voir le jour. »

Nicolas Garcia.

Nicolas Garcia, Josep Puigbert, la directrice de l’Institut d’Estudis Empordanesos.