155 en Catalogne : comble de la provocation et de l’humiliation pour les catalans, Rajoy nomme une authentique franquiste pour diriger la Generalitat.

Rajoy voudrait provoquer une guerre civile, il ne s’y prendrait pas autrement. En effet, il vient de nommer Soraya Saenz De Santa Maria, la première Vice Présidente du gouvernement, comme « super patronne » de la Generalitat de Catalunya, cumulant tous les pouvoirs, celui du Président et du Vice Président de la Generalitat. Le Duce de Madrid va jusqu’au bout de la provocation et de l’humiliation à l’encontre des catalans, puisque cette jeune femme conservatrice et agressive, dont à tort j’ai écrit ici même qu’elle était la fille du Général Falangiste et Franquiste, José Antonio Sáenz de Santa María Tinturé, que Franco avait chargé après la guerre d’Espagne de traquer, de torturer et d’exterminer les « maquis anti Franquiste » de Républicains espagnols qui existèrent jusqu’au années 50 dans les Pyrénées catalanes et aragonaises notamment. Il fut aussi chef de la policia et de la « secreta » (nom commun donné par la population à police secrète) et à ce titre traqua sans relâche L’ETA. L’attitude de Saenz de Santa Maria au gouvernement ces dernières semaines ne laisse rien augurer de bon sur la manière dont elle va utiliser les superpouvoirs que lui donne Rajoy en Catalogne pour l’application du 155. Rappelons qu’elle a été au sein des débats gouvernementaux espagnols et parlementaires la porte parole de la ligne la plus dure contre les catalans, même beaucoup plus dure que Rajoy disent certains. Je ne sais pas si tout le monde se rend bien compte de ce que cela veut dire pour la liberté, la démocratie, la paix en Catalogne. Pour éviter d’intervenir sur le sujet, les progressistes de France et du monde vont-ils continuer encore longtemps à développer de grandes théories sur la nature de l’indépendantisme, des Etats nations, les nationalismes bourgeois, les pseudos affinités idéologiques libérales entre la droite Espagnole et la droite catalane… ? Comme si c’était de cela qu’il s’agissait en Catalogne aujourd’hui.

Nicolas Garcia.

2 réflexions au sujet de « 155 en Catalogne : comble de la provocation et de l’humiliation pour les catalans, Rajoy nomme une authentique franquiste pour diriger la Generalitat. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *